Le château de Montespieu

Le château de Montespieu est situé sur la commune de Navès.
Le château primitif est mal localisé sur les documents, mais on sait toutefois qu’il se situe à une distance d’à peu près une lieue[1] et qu’il était en ruine en 1508.

C’est Pierre III d’Huc qui fit construire le château actuel vers 1510, ce domaine fut agrandi par ses fils avant de passer par alliance à la famille Padiès et aux Toulouse-Lautrec, baron de Montfa.
En 1570, le château fut mis à sac et incendié par l’armée du roi.

Le 19 juillet 1591, une altercation opposa le baron et le vicomte du Montfa aux habitants de Labruguière. Les deux seigneurs furent emprisonnés sous ordre de Montmorency et libérés peu de temps après.
Le vicomte s’installa à Montespieu.

Abel de Suc devint le propriétaire de Montespieu le 23 mai 1600.
Le château passa ensuite à la famille Scorbiac, et en 1680, Antoine de Juge, seigneur de Fabrègues acquit le château de Montespieu par préemption.

Durant la Révolution, le château subit de nombreuses dégradations et les créneaux furent arasés.
A la fin du XIXe siècle, Paul de Juge décida de faire restaurer le château.

Le château resta dans la famille de Juge jusqu’en 1964, date du décès d’Henriette de Juge.

Ce château est une forteresse néo-médiévale, il possède sept tours, trois appartiennent au corps principal et les quatre autres aux pavillons.
Il se compose de trois ailes qui entourent une cour intérieure. Dans le parc se trouve des pigeonniers.

Ce château est une propriété privée, fermée au public.

[1]  Soit 4 kms environ

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés