Lisle-sur-Tarn

Bastide du Tarn, lieu incontournable du tourisme dans le Tarn, Lisle-sur-Tarn, est une bastide-port.

La date exacte de sa fondation est inconnue. Mentionnée dans les textes dès 1248, elle fut fondée par le comte de ToulouseRaymond VII. Elle fut construite sur l’ancien castrum de Montaigut qui dut être démantelé en 1229, car il faisait partie des forteresses de l’Albigeois qui durent être détruites suite au Traité de Paris (1229).

Raymond VII favorisa la construction de la nouvelle cité.

Le commerce du pastel, des céréales et du vin permirent à la ville de s’enrichir. Le transport de ces marchandises avait lieu, pour la plupart, par voie fluviale, à partir du port sur le Tarn jusqu’à Bordeaux.

La ville souffrit de la guerre et de la peste.

En 1577, elle tomba aux mains des protestants, qui l’occupèrent une année entière, avant d’en être chassés par le Capitaine Lapierre d’Albi.

La bastide est construite suivant un plan à tracé systématique. Le plan est régulier, en damier. Les rues conduisent à la place centrale. Cette place est plutôt grande, carrée et dotée de couverts. Sur la place se trouve une fontaine.

On peut voir des vestiges de la bastide de Raymond VII autour de l’église Notre Dame de la Jonquière. Notre Dame de la Jonquière est de style gothique méridional. Elle est en briques. C’est une église fortifiée du 14ième siècle, elle possède encore un portail roman.
Dans le réseau de ruelles se trouvent des maisons des 16ième, 17ième et 18ième siècles. Certaines sont reliées par des pontets.

Personnellement, je trouve que la place centrale, entourée de couverts en briques, est magnifique.

lisle-sur-tarn-lavoir lisle-sur-tarn-les-bords-du-Tarn lisle-sur-tarn-les-couverts-place-Paul-Saissac lisle-sur-tarn-Notre-Dame-de-la-Jonquiere
lisle-sur-tarn-place-Paul-Saissac lisle-sur-tarn-rue lisle-sur-tarn-une-rue lsile-sur-tarn-hotel-de-ville-place-Paul-Saissac

 Mairie : 05 63 33 35 18
Coordonnées GPS : latitude 43.852799 – longitude 1.810783

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les commentaires sont fermés