Cordes

Lieu incontournable du tourisme dans le Tarn, la cité médièvale de Cordes fut construite à proximité des ruines du castrum de Saint-Marcel, détruit par Simon de Montfort en 1214.
Le bourg castral de Cordes fut fondé par le comte de ToulouseRaymond VII, en 1222, pour reloger une population fortement frappée par la Croisade contre les Albigeois, et pour reconquérir son territoire.

Cordes connut un développement très important et fit partie, en 1229, des places fortes que le comte de Toulouse dut remettre au roi de France pour y tenir garnison pendant vingt ans.

Durant l’Inquisition, il est dit que pour protester contre les frères inquisiteurs qui avaient condamné au bûcher un paysan et une femme suspectée d’hérésie, la population de la ville de Cordes s’est soulevée, a tué les représentants de l’Inquisition, puis les a jetés dans un puits en haut de la ville. Les coupables ne furent jamais retrouvés ni dénoncés.

Cordes avait continué sa croissance et connut une assez belle prospérité durant la première moitié du 14ième siècle, lorsque les invasions anglaises commencèrent.
En 1352 et 1355, les Anglais arrivèrent aux pieds de Cordes qui résista grâce à sa quadruple enceinte de murailles.
Toutefois, les campagnes alentour furent dévastées.
En plus de la guerre, Cordes souffrit de la famine et de la peste.

 A partir de 1562, elle fut le théâtre des guerres de religions, convoitée par les Huguenots, jusqu’en 1625.

La mise en service du Canal du Midi, à la fin du 17ième siècle, la plaça en retrait des nouvelles routes commerciales. Elle connut cependant un nouvel essor économique à la fin du 19ième siècle, grâce à l’industrie de la broderie mécanique. Cette période dura une cinquantaine d’années.

Le plan de Cordes fut dicté par le site. Il se compose de deux rues en fuseau.

La ville a conservé son enceinte fortifiée avec les licesles portes de ville et des tours.

Cordes_-Porte_de_Rous_ou_Portail_peint_13e_s Cordes_-_Tour_de_la_Barbacane Cordes_-_la_Porte_du_Vainqueur Cordes_-_la_Portes_des_Ormeaux_interieur_-_13e_s
Cordes_-_la_halle_14e_s Cordes_-maison_du_Grand_Veneur_2 Cordes_-maison_du_Grand_Fauconnier_14e_s Cordes_-_maisons_Prunet_et_Carrie-Boyer_13e_s

La halle date du 14ième siècle et le puits du 13ième.

De nombreuses maisons gothiques du 14ième siècle sont bien conservées.  Les fenêtres des premiers et seconds étages sont en ogives.
Les plus remarquables sont celles du Grand Fauconnier (14ième siècle), du Grand Ecuyer (14ième siècle) et du Grand Veneur (14ième siècle). Cette dernière est en face de l’église Saint Michel (13ième, 14ième et 15ième siècles).

Cordes_6

Cordes_-_Eglise_Saint_Michel

Hors de l’enceinte, près de la route départementale, se trouve la chapelle de Saint Crucifix  qui fut pillée par les protestants en 1574.

Quant à moi, je dirai que Cordes gagne beaucoup à être visitée hors saison, si cela est possible, car la cité est vraiment très fréquentée par les touristes en été, et toutes les boutiques ouvertes donnent l’impression de traverser un centre commercial à ciel ouvert.
Moins de monde et moins de commerces permettent, à mon avis, de mieux s’imprégner des lieux.

Mairie : 05 63 56 00 40
Coordonnées GPS : Latitude 44.063188 – Longitude 1.951534

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les commentaires sont fermés