Castelnau-de-Lévis

Le 17 janvier 1234, Raymond VII, comte de Toulouse fait don du puy de Bonafous à Sicard Alaman pour qu’il y construise un château ou une ville.

Charte de coutumes de Castelnau-de-LévisNous, Raymond, par la grâce de Dieu comte de Toulouse, donnons et concédons en fief à notre cher et fidèle Sicard d’Alaman et à ses héritiers et successeurs un puy sis dans le diocèse d’Albi pour y édifier un château ou une ville. Ce puy s’appelle le puy de Bonafous et il est entouré d’un territoire et de dépendances s’étendant du ruisseau de Luzert au pont de Bernac et à Notre Dame de la Drèche. Nous concédons à tous ceux qui habiteront le dit puy d’être exempts de toutes quêtes, excepté que, dans le château et ses dépendances, nous retenons pour nous l’albergue avec cent cavaliers une fois par an. En outre, nous retenons deux chevaliers et trois écuyers pour chevauchée ou ost quand nous l’exigerons. Pour mémoire, nous avons fait munir la présente page de notre sceau.

Le bourg castral  fut fondé en 1235. Il possède un tracé direct par le site : enveloppement du château.

Sicard Alaman put ainsi remplacer les villages situés le long du Tarn qui furent détruits par Simon de Montfort lors de la croisade contre les Albigeois.

Le château fut construit entre 1235 et 1256 ainsi que le village.

Le 21 juillet 1248, Sicard Alaman obtint que les raymondins d’Albi soient fabriqués au château de Bonafous. Les raymondins étaient une monnaie médiévale locale utilisée dans les diocèses d’Albi, de Rodez et de Cahors.

La charte de coutumes date de 1256.

Sicard Alaman épousa en secondes noces Béatrix de Lautrec avec laquelle il eut un fils qui mourut en 1280 sans descendance.
Bertrand, vicomte de Lautrec, son oncle, hérita de son domaine.
Castelnau de Bonafous revint ensuite à la fille du vicomte qui se maria avec Philippe de Lévis en 1297. Castelnau prit alors le nom de Lévis, et resta leur propriété jusqu’en 1494, année de la mort de Jean de Lévis, avec lequel s’éteignit cette lignée.

La baronnie de Castelnau passa aux Amboise par le mariage d’Hugues d’Amboise avec l’héritière de la maison Lévis.

Le château bâti par Sicard Alaman était situé au sommet d’une colline. Il mesurait approximativement 150 mètres de long sur 40 mètres de large.

Vendu en 1818, il n’en reste aujourd’hui que la salle des gardes et la tour qui atteint 50 mètres de hauteur.

La chapelle du Carla existe toujours aujourd’hui. Elle fut bâtie au 15ème siècle à l’endroit où se situait le village du Carla, détruit par Simon de Montfort durant la croisade contre les Albigeois.
Grâce à Casimir Ferrer elle a été restaurée aujourd’hui et abrite des expositions et des manifestations artistiques.

Castelnau_de_Levis_la_tour_orientale Castelnau_de_Levis_Le_chateau_4 Castelnau_de_Levis_Le_chateau_2
Castelnau_de_Levis_Eglise_du_Carla_Fresque_de_Casimir_Ferrer_2 Castelnau_de_Levis_Eglise_du_Carla_fresque_de_Casimir_Ferrer Castelnau_de_Levis_Eglise_du_Carla

Mairie : 05 63 46 15 98
Coordonnées GPS : Latitude 43.937962 – Longitude 2.318267

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les commentaires sont fermés