Les bastides, villes neuves du Moyen Age.

 

Les bastides, villes neuves du Moyen Age, furent fondées dans le Sud-Ouest de la France durant une période comprise entre le début du 13ième siècle et la moitié du 14ième siècle.

Le comte de Toulouse, Raymond VII en fut à l’origine puisqu’elles lui permirent de reconquérir, en partie, un pouvoir sérieusement compromis par les clauses du traité de Paris qui mit fin, en 1229 à la Croisade contre les Albigeois.

Son successeur, Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis, continua son oeuvre mais dans le but d’asseoir le pouvoir royal français face aux anglais.

En 1271, à la mort d’Alphonse de Poitiers, sans héritier, le comté de Toulouse revint au royaume de France. Il fut administré par Eustache de Beaumarchais, sénéchal du roi.

En 1273, le Sud-Ouest devint l’objet de luttes d’influences et de tensions entre le royaume de France et celui d’Angleterre.
Durant cette période, les bastides furent principalement bâties au Sud-Ouest de l’Aquitaine.

En 1337, la Guerre de Cent Ans marqua l’arrêt de la construction des bastides, ou du moins un très sérieux ralentissement, puisque jusqu’en 1373, date de la fondation de la dernière bastide, Labastide d’Anjou, dans le département de l’Aude, elles furent à peine une dizaine à voir le jour.

Ces villes neuves, issues d’un mouvement d’urbanisation exceptionnel au Moyen Age, avaient toutes des points communs au niveau économique, politique et architectural.
Etonnantes de modernité, novatrices dans leur mode de fonctionnement et dans la gestion de la cité, elles furent à l’origine de nos villes modernes.

logo bastides du tarn

Etant donné que j’ai passé des années à collecter les informations qui figurent sur ce site et que je les mets GRATUITEMENT à disposition , j’aimerais que tous les professionnels qui se servent de mon site aient au moins l’honnêteté  de le citer comme source d’informations. 

Les commentaires sont fermés.